Baronnie de Quingey

RP RR
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cérémonie de mariage de Fleur et Faross - 20 juin 1457

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fleur
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 40
Localisation : Pau

MessageSujet: Cérémonie de mariage de Fleur et Faross - 20 juin 1457   Ven 28 Aoû - 4:11

Ptitefleur2006 a écrit:

Fleur passait devant la Cathédrale de Tarbes. Elle décida de laisser une publication de ses bans pour son prochain mariage avec Faross.




Ptitefleur2006 a écrit:

Fleur se rendit à la Cathédrale, le jour J étant arrivé. Elle avait fait une couronne pour l'occasion, afin d'accueillir leurs invités. Elle était rayonnante, nerveuse mais tellement heureuse.



Elle alla à la rencontre de Monseigneur Bourrike pour lui remettre la couronne.

Bien le bonjour Monseigneur,
Comment allez-vous? J'ai confectionné cette couronne pour accueillir nos invités pour la cérémonie.




Faross a écrit:

Faross arriva sur le parvis de l'église. Il aperçu Fleur et entra pour la rejoindre




Bonjour mon ange, tu es ravissante....

Puis il salua respectueusement monseigneur Bourrike


Myrddhin a écrit:

Myrddhin et Laïla arrivèrent en la cathédrale!

Il n'y avait point trop de monde encore, le soleil éstant haut, il ardroissait qui piétonnait par la place jusque vers la bâtisse religieuse!

Malgré tout la fraîcheur de la cathédrale, en hiver tant décriée était parfaite en ce jour de joliettes épousailles.

Elles se signèrent et allèrent près de la future.

Fleur était superbe, ce jour lui seyait à merveille.

Myrddhin s'approcha quiètement de sa marraine et l'embrassa sur la joue!

Bien le bon jour chère marraine!
Je vois que l'affection de ton futur époux te rosit les pommettes et étire tes lèvres en un profond sourire de bonheur!
Je suis heureuse de voir que tu te portes le mieux du monde et viens me joindre à tous pour vous fêter!

Enchantée d'enfin vous encontrer messire Faross,
dit-elle en l'embrassant!
Je gages que le bonheur en votre maisnie siéra.

Au fait, dit-elle comme en secret, un main cachant ses lèvres, Bourrike est "une archidiaconesse", "une bourrique", non point "un bourricot"; se tournant vers dame Bourrike, pardonnez l'outrecuidance de mon exemple dame, les jeux d'esprits sont mon amusement et celui-ci éstait aisé, il est vrai, mais point fait pour foler votre personne, ce ne sont que coquardies!

Myrddhin et Laïla prirent place sur un banc et attendirent la suite!


Leslou_1 a écrit:

Leslou n'aurait oublier pour rien au monde, sa tenue pour le mariage de Fleur dans ses males lors de sa venue à Pau.

Elle passe du temps à se préparer et se rend à la Cathédrale pour participer à ce merveilleux moment qu'est l'union de ses amis.

Elle entre dans l'édifice au bras de son fiancé et ils se dirigent discrètement pour s'asseoir ni trop près n'étant pas de la famille, ni trop loin pour ne rien rater de la cérémonie.


Telya a écrit:

La chambriére fit tomber un pot d'onguent et Telya lui jeta un regard exaspéré.

Ma pauvre fille , décidément je me demande pourquoi je vous garde à mon service . Vous avez deux mains gauche!

La femme de chambre baissa la tête et s'empressa de ramasser les morceaux du pot en grés ainsi que la créme répandut sur le sol.

Laissez cela , j'ai entendu les cloches ... Finissez donc de me coiffer . Vous nettoyerez plus tard .

Les mains expertes ne mirent pas longtemps à torsader la coiffure . Une fois apprêtée , La duchesse se rendit à l'église où une foule nombreuse se massait déjà.
Elle pénétra dans l'édifice et salua les personnes présentes . Aristote en soit loué , la cérémonie n'avait point encore commencée.

Elle avait revetue pour le mariage de son amie , une de ses plus belles toilettes . Elle tenait à lui faire honneur et avait donc choisie une robe de soie couleur or et une sur robe de velours noir bordée d'hermine .




L'encolure carré degageait sa gorge et ses epaules et la couleur faisait ressortir la blancheur de son teint.

Elle s'approcha des mariées pour les saluer .


Quel grand jour !!! Tu es merveilleuse Fleur , puis se tournant vers Faross, vous aussi trés cher , vous etes trés élégant .


Ptitefleur2006 a écrit:

Fleur voit s'approcher son futur époux à qui elle sourit, suivi de sa charmante filleule et de la petite Laïla qui a bien grandi.

Bonjour ma douce, tu es resplendissante, ta fille grandit si vite. Je suis ravie que tu te joignes à nous pour ce grand jour.
Comment va ta vie à Tarbes? J'avoue ne pas y aller trop souvent, travaillant dans mon échoppe paloise. La pêche me manque un peu, mais fabriquer de la farine demande une certaine présence pour nos boulangers.


Puis voyant Leslou entrée, elle lui fit signe de se joindre à eux.


Acar a écrit:

Acar et son espouse arrivèrent en l'antre de lumière pour la célébration de mariage...

Moult visages familiers apparurent pour cette union, à venir. Il salua ainsi, ceux qui faisaient vivre cette région, qui l'animaient avec cœur, qui donnaient de leurs personnes pour le Bien avant le reste et de cela, il était fier des les connaitre.

La fraicheur du lieu s'abattit sur ses espaules....


Bourrike a écrit:

Un rapide passage par la sacristie afin d'y revetir une tenue de circonstances.
Puis l'accueil des mariés et de leurs invités sur le parvis.

Quelques mots habituels qui lui effleurent les oreilles "bourrike, bourricot, ayez crainte"

Le sourire qui lui vient habituellement lorsque ces qualificatifs lui sont attribués par jeu

"Ah mais j'assume, sachez-le"


Puis la remontée de la nef, afin que les mariés viennent s'installer en face d'elle, à la place qui leur est réservée. La mariée tellement resplendissante qu'elle mérite que tous puissent constater le rosissement qui lui sied si bien.

"Frères et Soeurs , Bienvenue


Oui bienvenue en cette Cathédrale de Tarbes ,
Nous sommes rassemblé au nom du Père, d'Aristote et de Christos. En ce jour, fêtons l'amour et le don de soi. Comme vous le savez tous nous allons unir dans quelques minutes deux fidèle de notre Eglise ici même.

Frères et Soeurs , prenons un instant pour penser et prier a l'unité de notre diocèse et a nos erreurs, nos doutes.

Disons ensemble le je confesse a Dieu :




Maintenant Frères et Soeurs, nous allons procéder au Mariage

L'archidiacre reprit sa respiration et reprit à haute voix l'énoncé des bans

Je déclare l'union de Ptitefleur2006 et Faross possible. Que si leur volonté est toujours aussi forte et que leur amour triomphe des difficultés, alors qu'ils se présentent devant nous et le confirment.

Se tournant vers les futurs époux :


Vous avez émis le voeu de vous unir a jamais dans le sacrement du mariage. Cette union je la célébre aujourd'hui et me fais la voix du très haut . Sachez que ce que Dieu à unis , seul Dieu peut le désunir.


Je vais procéder a la lecture des obligations mutuelle des époux :

Les epoux se doivent mutuellement fidélité , secours et assistance en toute circonstance et tout au long de leur vie.
Ensemble vous devrez assurez la direction morale et matérielle de la famille au sein d’une vie commune et vous devrez proteger et éduquer du mieux que vous le pourrez votre progéniture.

Que si quelqu'un doit s’opposer à cette union , qu’il parle maintenant sous le toit de cette église, ou se taise à jamais.


Caro68130 a écrit:

Une robe, il me fallait choisir une robe mais laquelle ? le temps passait à vive allure et déjà les cloches se faisaient entendre. Bougre de bougre... et je n'étais pas prête. Je me hâtais au mieux et ce qui devait arriver arriva. Le mariage venait de commencer lorsque j'entrais en la Cathédrale.

Sans faire de bruit je m'avançais vers un banc au moment où Monseigneur Bourrike prononçait la phrase "si quelqu'un doit s’opposer à cette union , qu’il parle maintenant sous le toit de cette église, ou se taise à jamais."

J'espérai que le fait que je sois debout ne prête pas à confusion et sans plus attendre m'installais


Anacron a écrit:

Citation :
Que si quelqu'un doit s’opposer à cette union , qu’il parle maintenant sous le toit de cette église, ou se taise à jamais.

Grincement de porte ... Regards courroucés des invités et fidèles qui se tournent vers l'inopportun retardataire responsable de ce couinement incongru au plein milieu de la cérémonie ...

AnacrOn rentre sa tête le plus possible entre ses épaules, et avance sur le pointe de pieds ... Comme si cette attitude grotesque allait le faire disparaître aux yeux de l'assemblée ! Il est rouge comme une pivoine, mais fort heureusement sa peau mate cache sa gêne !

Il s'en veut d'être en retard... et de déranger à ce moment si important, mais il n'aurait manqué pour rien au monde le mariage de sa Marraine.

Rapidement, il gagne le dernier banc et prend place ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.royaumedulavabo.com
Fleur
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 40
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Cérémonie de mariage de Fleur et Faross - 20 juin 1457   Ven 28 Aoû - 4:12

Loupameth a écrit:

avec un peu de retard Loupameth arrive a la cathédrale , pour le mariage de Dame Fleur et Messir Faross .
Avant d'entrer il enlève la poussière accumuler pendant le voyage et pénètre discrètement , s'installe sur le coté droit sans faire de bruit la cérémonie étend commencé .
Il jette un regard circulaire il aperçoit Dame Telya qui trône dans une superbe robe qui la met en valeur , puis vois aussi Messire Anacron qu'il salue de la téte , son ami acar avec qui il a eu un entretien important .
Il ce demande ou est azi pourtant elle devrait être la ...!


Azilize a écrit:

Comme a son habitude elle avait tarder, toujours très occuper elle avait laisser encore passer l'heure. Aussi ce fut très très discrètement en essayant de pas faire de bruit qu'elle entra dans l'église. Elle sourit en voyant qu'Anacron avait loupé l'heure et cherchait à ce qu'on ne le voit pas. Décidément...

Elle pensa qu'elle ne serais sans doute jamais à la place de la marié mais bon encore une fois il fallait se faire une raison les hommes sont des inconstants. Un petit coup de cafard la pris vite vite chasser par un sourire.

Après tout son amie se mariait et c'était fête alors les regrets et les peines, il fallait les jeter au loin et oublier...


Valois a écrit:

Valois n'avait pas vu l'heure passer, assis sur un banc à la bibliothèque de l'université, en train d'étudier les institutions... quand il regarda l'heure, il ne prit même pas la peine de ranger ses affaires, et courut à la cathédrale pour le mariage de sa soeur...
Lorsqu'il arriva, tout le monde était déja la quasi, et les seules places qui restaient, étaient relativement loin bien sur... mais il eut quand même le bonheur d'apercevoir sa soeur, sublime dans sa belle robe blanche... le futur mari n'était pas mal non plus dans son genre...


Ptitefleur2006 a écrit:

Fleur vit entrer son amie, Telya, duchesse d'Harlegnan, elle était resplendissante. Elle s'avança vers sa demoiselle d'honneur sans hésiter pour la saluer.

Bonjour chère amie, merci d'être présente pour ce grand jour, je te confie le coussin avec nos joncs. Tu sais que tu es resplendissante, ta robe est de toute beauté. Ton époux doit être aux anges.




Après que chacun prit place dans le lieu saint, la cérémonie commença.
Faross se tenint bien droit près de l'autel où il attendait en compagnie de Monseigneur Bourrike.
Au son de la Marche nuptiale, elle remonta l'allée toute souriante, heureuse de devenir l'épouse de ce charmant gentilhomme près de l'autel. Sa demoiselle d'honneur suivait en compagnie de son époux. Un grand jour s'écrivait et elle n'en était pas peu fière.
Fleur se plaça aux côtés de son fiancé, face à l'autel où se tenait Monseigneur Bourrike. Un grincement de porte se fait entendre mais elle n'y prête guère attention, sachant qu'un de ses amis était sans doute en retard mais présent et cela lui mettait du baume au coeur. Qu'importe le retard, la présence de chacun était pour elle un cadeau et elle remerciait intérieurement tous ses amis d'être là.


Princessaud a écrit:

Princess rentre discrètement dans la cathédrale et s'assoie sur un des bancs du fond en attirants ses enfants pour s'assoir a coté d'elle et en leur disant de pas faire de bruit.
Beldeuch le parrain de fleur ferme la marche ....

chut les enfants il ne faut pas faire de bruit regardez comme la mariée et belle


Phoebee a écrit:

Alors qu'elle arrivait à proximité de la cathédrale elle vit entrer une Dame avec ses enfants, elle trottina jusqu'à la porte afin de l'atteindre avant qu'elle ne se ferme. La discrétion était de mise, la cérémonie devait déjà avoir commencée.

Elle se faufila avec son gros ventre et prit place discrètement sur le banc du fond.
Elle fut parcourue d'un frisson en entendant la marche nuptiale résonner et ne put que penser à son mariage prochain.


Melenia a écrit:

Mélénia arriva seule à la cathédrale Ste Nitouche. Un mariage... elle était déjà allée à celui de son ami Ylanis, et cette pensée remua quelques souvenirs. En cet endroit, il était certainement là en pensée.
La jeune femme voyait que quelques uns étaient arrivés et se posta dans le fond comme à son habitude. Elle pouvait voir sans être vue...
Elle observa Fleur et Faross dans leurs beaux habits et se dit que peut-être un jour se serrait son tour.
Mélénia s'assit tranquillement en regardant Aud qui retenait ses enfants sur le banc.


Icarionnoste a écrit:

Il avait bouclé sa journée de travail à la Mairie, il avait été convié au mariage de Fleur et de Faross, Baron de Quingey, le jeune Palois avait en estime la noblesse Paloise, il savait qu'elle était source de connaissances et que c'est aussi avec elle que Pau avancerait.
Mais s'il se rendait à la Cathédrale c'était pour répondre à l'invitation envoyée par Fleur, l'une des deux membres avec l'Harlegnan du duo économique Palois.

Sa belle était partie en avance, le jeune Maire avait un peu appréhendait de la laisser partir seule mais il n'avait pas vraiment le choix, beaucoup de papiers à remplir.

Ica entra dans l'église, la cérémonie était déjà bien entamé, discrètement sans qu'elle ne s'en rende compte il se faufila juste aux côtés de sa belle, et lui prit la main sans coup férir, amoureusement ...


Eriadan a écrit:

Eriadan avait décidé de remettre au lendemain la tonne de travail qui l'attendait. Préparer la campagne, s'occuper de la Prévôté, gérer les devoirs de conseillers, supporter les humeurs de certains prenaient pas mal de temps, mais il s'en sortait plutôt bien et oeuvrer pour le Béarn lui plaisait.
Toutefois cela faisait longtemps qu'il n'y avait pas eu de vraies festivités au Comté et le mariage de Fleur s'annonçait.
Meme s'il avait eu quelques accrochages avec elle, il ne souhaitait pas qu'elle croit qu'il en avait après elle. D'ailleurs, d'une certaine manière, il l'avait défendu.
Il se rendit donc à l'église et s'installa à côté d'Icar sans un mot.
Présence valait mieux que silence.


Faross a écrit:

Faross regarda tendrement fleur et serra un peu plus fort sa main dans la sienne.
Puis il regarda l'officiante , attendant que celle-ci continue


Ptitefleur2006 a écrit:
Personne ne semblait s'opposer à leur union, elle en était ravie.
Elle sentit la main de Faross serrer la sienne un peu plus fort et leurs regards se croisèrent. On pouvait y lire tout l'amour qui les liait déjà et d'un signe entendu, elle invita Monseigneur Bourrike à poursuivre la cérémonie.


Icarionnoste a écrit:

Son ami et colistier Eri l'avait rejoint également, ils aimaient à se chamailler les deux, deux sales caractères à dire vrai, c'était de bonne guerre.
La cérémonie se déroulait sous les yeux captivés de sa belle, Ica un petit peu plus distrait, et pas forcement très familier de ce genre de cérémonie commença a parler à voix basse à son voisin.

-"Tu as vu All' aujourd'hui?"


Eriadan a écrit:

Eriadan n'eut guère le temps de répondre que son frère se présenta dans l'église s'installant rapidement à côté de lui.

Quand on parle du loup...


Kiyo a écrit:

Sans bruit, Kiyo était entrée dans l'église,
Sans bruit, la jeune Paloise se laissait bercer par cette douce atmosphère,

Le mariage de Fleur ...
Elle ne connaissait pas Faross et le découvrait pour la première fois,
mais de ce qu'elle connaissait de Fleur, lui suffisait à se douter qu'il était quelqu'un de bien.
Qu'ils étaient beaux ... comme fait l'un pour l'autre ...

Sans bruit, elle les admirait
Sans bruit, elle participait à ce grand moment ...


Dernière édition par Fleur le Sam 5 Sep - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.royaumedulavabo.com
Fleur
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 40
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Cérémonie de mariage de Fleur et Faross - 20 juin 1457   Ven 28 Aoû - 4:14

Icarionnoste a écrit:

Et béh, quand on parle du loup, la bête arrive.
Son ami All' arriva de derrière et vint s'assoir à côté de son frère et du jeune Palois, triumvirat au complet, ravi d'avoir sa belle et des amis à ses côtés l'Icarion aspirer à voir les festivités débuter un bon coup, de la détente ne ferait pas de mal, et puis ... ça ferait un entrainement pour le Grand Bal de Pau.

Se penchant maintenant vers son ami rouge,

-"Content de revoir les frangins, moi qui pensais franchir les portes de la cathédrale en dernier, heureusement que je peux compter sur vous."

Il sourit largement, toujours ravi de pouvoir vanner ses camarades.


Alleaume a écrit:

* Lorsqu'il fu enfin assit, et que sa cape eu été retiré, il se tourna vers Icar lorsqu'il interpella Alleaume et son frère. Il lavait rencontré avec Constant lors d'une discussion en pleine nuit chez Constant. Il le savait intelligent, malgré qu'il puisse être parfois décrié ici ou ailleurs, il n'en restait pas moins quelqu'un de bien... *

Et bien il faut prendre un peu de repos parfois, même si la maison du Très Haut n'est certes pas le lieu le plus indiquer pour prendre du repos, mais participer à un mariage est une joie forcément importante.

* Dit il a Icar avec un léger sourire, il avait hâte à ce que la cérémonie commence enfin *


Avenir1 a écrit:

Avenir arriva prestement sur les marches de la cathédrale en secouant la poussière sur ses bottes et ses habits, puis discrètement il entra dans le magnifique édifice.
C’était la première fois qu’il pénétrait dans ce haut lieu et il en fut fort ému.

Il aperçu certains Lourdais venus pour la circonstance, Loupameth, Azilize, Messire Acar et son épouse, ainsi que quelques connaissances qu’il salua.
Sans bruit il se faufila auprès de son ami Valois et pris place près de lui. L’office avait commencé.

Comme ils étaient beaux les futurs époux le bonheur illuminait leurs visages. Fleur était rayonnante dans sa jolie robe blanche.


Melian a écrit:

C'était la première apparition de Melian en gargote depuis sa démission après 11 mois de bon et loyaux services en temps que diaconesse, à gérer pendant plus de six mois six puis sept paroisses seule avec Monseigneur Bourrike. Une repos forcé mais bien mérité lui avait été accordé, et elle avait continué à travailler pour l'Eglise comme pour Lourdes à un rythme bien plus à propos pour une femme enceinte pour la seconde fois.

Conseillère municipale de Lourdes depuis 7 mois, médicastre de l'Hospital Béarnais, et nouvellement Intendant de l'Ordre des Chevaliers Francs, membre de l'Etat Major des Sanctes Armées, et écuyer du Chevalier Acar de Ventoux, elle œuvrait dans l'ombre, et s'y sentait bien plus à sa place plutôt que de devoir affronter continuellement le mépris et la médisance de certains Béarnais passablement ingrats à la mémoire très courte.

C'est donc après un voyage en voiture, sur ordre du médicastre de la branche de la famille impériale qu'étaient les Ventoux qu'elle arriva. Reposée, sa délicate peau blanche avait retrouvé son éclat et ses lèvres roses arboraient à nouveau son légendaire sourire doux. Ses longues boucles noires avaient été tressées et étaient retenues par une résille dorée. Par dessus, sa guimpe . Elle portait une houppelande bleu lavande aux ourlets brodés d'entrelacs floraux bleu marine.

Dans ses bras, leur fils Olivier. Âgé de dix mois, il avait pour sa part revêtu braies, chemise bas, chausses et un petit mantel. Petit garçon modèle quoi. Elle s'était avancée au bras de son époux comme à l'accoutumé, après révérences pour saluer les personnes présentes. Elle était heureuse de voir le saint lieu si remplit.

Ils allèrent prendre place et elle salua au passage dame Fleur et son fiancé, les remerciant pour leur invitation qui lui avait fait grand plaisir. Elle adressa un large sourire à Monseigneur Bourrike, avec un pincement au cœur de ne pas avoir été capable de supporter l'impiété Béarnaise et les langues de vipère plus longtemps.

La célébration de l'amour qui liait dame Fleur et le Baron Faross commença alors, et Melian récita la confession, yeux clos, mains jointes, son fils assit à côté d'elle. Il ne bougeait pas, familier des églises qu'il était, des plus petites chapelles à Nostre Dame de Paris elle-même. Il tournait la tête à droite à gauche, et observait le lieu comme les gens.

Assise à côté d'Acar, elle prit sa main et la serra doucement. Que de doux souvenirs cela faisait-il revenir...


Cathdu80 a écrit:

cath arriva a la cathedrale avec du retard , monta les marches et entra.
alla s'installer sur un banc du fond sans faire de bruit , la cerémonie etait commencé.
elle appercue fleur , elle portait une magnifique robe blanche ,
ainsi que quelques lourdais , les salua d'un signe discret de la tete avec un sourire.
reconnue aussi quelques tetes familiere dont elle avait fait leur connaissance lors de son voyage .


Icarionnoste a écrit:

Son ami rouge s'approcha et lui répondit en souriant.
Ica était réellement distrait, habitué à gambader entre mairie et taverne, et son chez soi aussi, avec sa belle, à ses côtés, de l'autre côté, elle paraissait pourtant si calme, elle.

Toujours sur le ton de l'humour et craignant que son ami et ne s'endorme.

-"Et mon grand, t'endors pas hein! tu gâcherai la cérémonie avec tes ronflements."


Sourire aux lèvres il arrêta tout de même ses âneries pour regarder face à lui et tendre la main à sa belle.


Bourrike a écrit:

les diverses arrivées remplissaient l'église, provoquant salutations en tous genres.
L'archidiacre attendit que le silence revint avant de demander une nouvelle fois aux futurs époux de renouveler leurs voeux.

"Fleur, Faross, voulez-vous vous avancer et nous dire ici ce qui vous a plu chez l'autre, et nous confirmer que vous voulez toujours vous prendre pour époux, en respectant les engagements que je viens de lire?"


Ptitefleur2006 a écrit:

À la demande de l'archidiacre, Fleur s'avança pour conter ce qui lui a plus chez le baron de Quingey et renouveler ses voeux de le prendre comme époux. Elle sentit ses joues rosir, car évoquer ce qui lui plaisait tant chez cet homme lui prendrait sans doute des lunes mais de le dire devant le Très-Haut et devant tous leurs amis, elle ressentait comme une explosion d'émotions dans son coeur.

Monseigneur, mes chers amis, je vous remercie du fond du coeur d'être présents aujourd'hui, cela me va, nous va droit au coeur. Que vous dire sur cet homme que je n'ai point dit avant? Comment vous décrire ce qui m'a tellement plus chez Faross? Cela me prendrait sans doute des lunes pour décrire ce qui me plait, me comble, me sécurise en lui.
J'ai fait la connaissance de cet homme merveilleux alors que j'étais maire de Tarbes. Faross m'avait contacté pour devenir marchand ambulant pour la ville et exporter les denrées que nous n'arrivions pas à écouler au sein de notre Comté en faisant jouer ses connaissances. Je dois dire qu'il m'a même impressionné, l'aura qui se dégageait de lui, sa force m'ont tellement saisi que j'ai accepté sa proposition. Au fil du temps, nous avons été appelés à nous revoir assez souvent et l'amour naquit entre nous sans que nous n'y prenions garde. En tant que maire, je lui ai donné mission de vendre des centaines de poissons en bourbonnais-auvergne... À son retour, voulant me retrouver au plus vite, il fut attaqué par une armée et se retrouva gravement blessé. On le transporta à Cahors. N'ayant point de ses nouvelles, j'envoya un pigeon sachant que oeil de lynx serait près de lui. J'appris alors son état et je remuais ciel et terre, c'est le cas de le dire, pour obtenir réparation du préjudice subi par un de nos villageois et je m'apperçus alors que j'aimais cet homme. Mon seul désir était de partir le soigner mais ma charge de maire m'en empêchait. J'ai donc attendu la fin de mon mandat pour partir le rejoindre. Arrivé à son chevet, je le soignais et nous nous sommes avoué notre amour mutuel. Faross, baron de Quingey, est l'homme le plus charmant, le plus attentionné, le plus brave que je connaisse et devant vous tous, je proclame mon amour pour lui. Voici un petit texte qui reprend son doux prénom, enfin c'est plus une série de choses qui sont réelles pour moi le concernant :


Facile à vivre
Amour éternel
Rires garantis
On vivra d'amour et d'eau fraîche
Sécurité promise
Sans trahison ni mensonges


Je renouvelle donc devant vous mes chers amis et devant le Très-Haut mes voeux de prendre Faross, Baron de Quingey, comme légitime époux.
Je lui promets fidélité, loyauté, secours et assistance en toute circonstance et tout au long de notre vie. Je m'engage devant vous à ce nous assurions à nous deux la direction morale et matérielle de notre famille au sein de la vie commune et de nous protéger et éduquer du mieux que nous le pourrons notre progéniture.


Fleur se tut, le coeur battant la chamade, rouge comme une rose, mais tellement heureuse.


Doud5454 a écrit:

doud arriva en retard comme a son habitude et il en fut peiné.
il s asseya sur un banc et ecouta le deroulement de la ceremonie.


Ikaz a écrit:

Ce fut avec Affolement et déception que Ikaz fit son apparition, ouvrant brusquement les grande porte de la cathédral, il avait peur de rater ce grand évènement, en plus ce n'était pas le mariage de n'importe qui , pour rien au monde il n'esperait rater le mariage de sa soeur...
Il ne fut pas surpris de voir autant de monde à l'interieur du lieu saint, il fut alors rassuré de savoir qu'il n'était pas arrivé en retard, la cérémonie n'était pas encore terminé, avançant vers l'avant, Ikaz salua d'un hochement de la tête et sourir gai les regard des personnes qu'ils connaissaient... et cherchant un place dans l'un des bancs du devant, il voulait pas assister à ce grand évènement de loin, il parvint à la fin à trouver une place comme il l'avait esperé, il s'installa alors confortablement et approta son regard vers sa soeur ... un large sourir se déssina sur ses levres admirant sa beauté et son rayonnement dans sa magnifique robe, ses yeux brillaient de joie, quel bonheur se dit il de voir sa soeur franchir la grande porte du bonheur, quelques souvenirs lui frolerent l'esprit , surtout une danse qu'il avait fait avec elle un soir en taverne ... un souvenir qui est resté et restera à jamais gravé dans son coeur... La voici maiontenant dans sa robe de mariée plus belle que jamais , c'est avec un coeur joyeux et fierté infinie qu'il va assister à cette grande grande cérémonie , impatient qu'elle se termine pour aller féliciter les nouveaux mariés ...


Liuna a écrit:

Liuna montait les marches de la cathédrale, souriante à l'idée qu'elle allait bientôt pouvoir être baptisée.

Elle venait à la rencontre de Dame Bourrike pour essayer de fixer une date avec elle car son retour au portugal approchait à grand pas.

La jeune femme poussa doucement les lourdes portes et les yeux encore éboulis par le soleil de dehors, elle mit du temps à réaliser qu'elle tombait en pleine cérémonie de mariage.

Légèrement confuse bien qu'elle n'avait pas fait grand bruit, elle s'installa sur un banc et attendit patiemment la fin.

Dame Bourrike était là ainsi pourrait-elle lui parler.


Faross a écrit:

Faross écouta Fleur parler. Il lui caressa tendrement le visage de la main puis prit la parole.



Il etait vrai que nous avons vécu des moments forts,des moments de souffrances et de bonheur.et c'est de la que sont nés nos sentiments, sinceres, profonds, indestructibles.



Puis regardant sa bien aimée.

Ton doux regard m'est apparu
Un matin où je ne m'aimais plus
Cela fait bien longtemps maintenant
Et je bénie ce doux moment
Puis tu t'es donnée sincèrement à moi
Mettant tous mes sens en émoi
Ce poème juste pour te remercier
De ta présence, de ton amour, d'exister
Je ne veux que ton bonheur mon ange
Et en aucun cas ne veux que tu changes
Mes bras et mon âme seront toujours la
Pour te porter quand cela n'ira pas
Je veux ce jour que tu deviennes ma femme
De tout mon corps, de toute mon âme

Je t'aime.



Je renouvelle donc devant vous toutes et tous, devant le Très-Haut mes vœux de prendre Fleur comme légitime épouse.
Je lui promets fidélité, loyauté, secours et assistance en toute circonstance et tout au long de notre vie. Je m'engage devant vous à ce nous assurions à nous deux la direction morale et matérielle de notre famille au sein de la vie commune et de nous protéger et éduquer du mieux que nous le pourrons notre progéniture.


Puis Faross regarda sa douce et caressa tendrement sa main


Vever a écrit:

mais de rien marainne qu'on soit tous la pour feter cette evenemnt important de la vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.royaumedulavabo.com
Fleur
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 40
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Cérémonie de mariage de Fleur et Faross - 20 juin 1457   Ven 28 Aoû - 4:15

Bourrike a écrit:

les futurs époux ayant confirmé leurs voeux, l'archidiacre reprit poursuivit par une lecture du livre des vertus qui, selon ellen représentait le mieux l'engagement pris lors des épousailles.

Citation :
En ce temps là une grande nouvelle se répandit dans la ville de Stagire : les sages astrologues venaient de repérer une comète inconnue dans le firmament. Aussitôt l’assemblée de la ville se réunie sur l'agora, tentant de découvrir le message que les cieux voulaient transmettre aux hommes. Hélas leur cœur était obscurci par leur foi erronée en de faux dieux, et ils s’égaraient dans des suggestions impies : pour l’un il s’agissait de la venue d’Hermès aux pieds ailés. Pour d’autre la foudre de Zeus allait s’abattre au milieu des hommes, et les temps touchaient à leur fin.
Seul dans l’assemblée un homme se taisait : son épouse était sur le point d’enfanter, et l’angoisse qui était la sienne ne lui permettait pas d’intervenir. Il n’était pourtant pas le moins sage, ni le moins écouté. La noblesse et la paix se lisait sur son visage, ainsi que les marques d’un dur labeur et d’une vie sans mollesse.

Lecture suivie d'un instant de silence, afin de faire comprendre aux auditeurs que ce qui suit n'est plus de la lecture mais les commentaires, adressés tout spécialement au couple qui se présente aujourd'hui devant le Très-Haut.

"Vous avez dans ce texte l'exemple d'un père noble et sage, soucieux de son épouse et de l'enfant qui va naitre. Son existence a été marquée par la justice, le travail et l'honneur. Voilà l'exemple que vous devez suivre. L'honneur, la justice, le travail quotidien. C'est là que se trouve la clé du bonheur. Et peut-être alors que vos enfants, suivant vos traces, auront la sagesse d'Aristote et la bonté de Christos."


"Récitons maintenant ensemble le credo"



Le temps que tous répètent et elle fit signe à la personne porteuse des anneaux de s'approcher.
puis se tournant de nouveau vers le couple :

"A présent, devant tous ici présents et devant le Très-Haut, vous allez unir vos vies pour toujours. Le mariage entre deux personnes consentantes impose que les deux époux s'engagent l'un vers l'autre librement et sans contrainte, qu'ils se promettent amour mutuel et respect pour toute la vie, qu'ils accueillent les enfants que Dieu leur donne, et les éduquent selon les écrits d'Aristote et la pensée de Christos."

Vers elle

"Fleur, est-ce bien ainsi que tu veux vivre?"

Puis vers lui

"Faross, est-ce bien ainsi que tu veux vivre?'


Telya a écrit:

La céremonie etait trés émouvante , surtout lorsque les deux futurs époux declarérent pourquoi ils s'etaient choisis.
Mais Telya n'eut pas le loisir de se laisser submerger par l'emotion.

L'Archidiacre lui fit signe d'approcher avec les anneaux .
Elle se leva , prenant garde de tenir le coussin bien droit de peur qu'un des anneaux d'or ne roule au sol et que l'on soit obligé d'interrompre la cérémonie pour le chercher.

C'etait un cauchemar qu'elle avait fait la veille et elle en frémissait encore . C'est donc avec précaution qu'elle avança jusqu'à l'autel.


Vever a écrit:

tro belle cette cérémonie


Ptitefleur2006 a écrit:

Fleur écouta attentivement Monseigneur Bourrike et récita le credo en choeur avec tous ceux présents en la Cathédrale.



L'archidiacre fit signe ensuite à Telya de s'approcher avec les anneaux.
Au moment où Monseigneur Bourrike lui demanda si elle souhaitait vivre ainsi selon les écrits d'Aristote sur le mariage.

Fleur répondit sans hésiter, prenant soin de plonger son regard empli d'amour dans les yeux de son fiancé :


"Oui je le veux!"


Faross a écrit:

Faross se retourna legerement vers Fleur. son regard croisa celui de sa tendre et ce qu'il y lu le remplit de bonheur.

'' Oui, je le veux!''


Ptitefleur2006 a écrit:

Fleur entendit son charmant fiancé prononcer les paroles magiques à son coeur. Le bonheur total l'immergea... avant qu'elle ne puisse se retenir à quoi que ce soit, de se rendre compte de quoi que ce soit, elle sentit le sol se dérober sous elle... l'émotion était si intense... pourtant, elle sentit un bras solide la retenir...


Bourrike a écrit:

et l'archidiacre de reprendre

"Je vous déclare donc..."

Lorsque ...pfiou, le couple vient de se réduire à une seule personne, la deuxième se trouvant dans une situation peu confortable.

Le temps pour Bourrike de s'assurer que c'est bien réel, que la fatigue ne lui donne pas d'illusions d'optique, puis son regard qui se porte sur le futur époux, attendant de lui une réaction qui semble avoir des difficultés à venir.

Les pensées qui s'entremêlent : l'eau du bénitier? pas l'eau du bénitier? une naissance à venir? une claque? non! ben alors, il fait quoi le fiancé?


Vever a écrit:

vever tout joyeux de ce mariage que ce mariage se déroule si bien


c'est trop beau l'amour, non


Ikaz a écrit:

La phrase tant attendue furent prononcé par les deux mariés, Bourrike les déclara alors officiellement mari et femme, les yeux d'Ikaz se mirent alors à briller de milles feux comme s'il était lui qui s'était marié il fut fou de joie et eu une immense envie de s'exprimer à haute voix combien il fut heureux pour sa sœur, il est impatient pour aller la saluer ainsi que son époux et fêter le plus beau des évènements...


Caro68130 a écrit:

Les voeux venaient d'estre échangés et c'était plein d'émotions que j'écoutais quand soudain au moment où Monseigneur Bourrike devait les déclarer époux, la mariée semblait estre prise d'un étourdissement ? malaise ?

Que faire ? comment réagir ? m'avancer en tant que médicastre pour voir si la mariée allait bien ? ou alors peut-estre que ce n'était que le coup de l'émotion et qu'elle se reprendrait alors que je serai en train de courir dans dans l'église ? à cet instant je ne savais que faire ? j'hésitais


Faross a écrit:

Faross sentit Fleur fléchir et d'un geste rapide et tendre , enserra sa taille et la ramena contre lui. Il regarda alors Monseigneur Bourrike et lui dit d'une voix calme et appaisante

Ce n'est rien Mon seigneur, mon ange est aussi sensible que brave quand il le faut . c'est une femme des extremes et c'est ainsi que je l'aime, dans un instant elle ira mieux.

Il la fit asseoir pret de l'autel, prit son visage entre ses mains , effleura ses levres d'un doux baiser et lui dit

Reviens à toi mon ange, la cérémonie n'est pas finie.... je suis la....

Fleur ouvrit alors les yeux et croisa son regard


Acar a écrit:

Il ne pouvait ne rien ressentir, ayant vécu le même traitement, celui de l'amour, prenant le dessus, sur le reste et vous trainant en ce lieu de lumière, pour briller, également.

Il se mit à sourire en repensant à son propre mariage avec l'être aimée, depuis tout ce temps, et toujours à son coté, bienheureuse.

Ainsi, ils devenaient unis, devers l'Éternel, et les voir donnait grand sourire à toute l'assemblée.

Il serra la main de son espousée...


Telya a écrit:

Tout le monde se réjouissait pour Fleur et Faross. Soudain Fleur sembla se trouvait mal. Telya eut un mouvement pour la retenir mais son époux , rapide comme l'eclair , la rattrapat et la serra contre lui .

L'emotion etait sans doute trop forte et elle même , se souvint comme elle tremblait le jour de ses epousailles.


Faross a écrit:

Fleur se releva tout doucement, aidée et soutenue par les bras de son aimé. Elle posa alors sa tete contre son épaule, son doux et si beau visage rayonnait.

Faross regarda alors Monseigneur Bourrike et dit:

Vous pouvez continuer Monseigneur, la douce princesse Fleur que je vais prendre pour épouse a repris ses esprits et j'aime à voir son doux regard nous montrant son bonheur.

Faross déposa un tendre baiser sur son front puis, serrant un peu plus Fleur contre lui, remercia alors telya du regard pour sa présence, et attendit que monseigneur reprenne la parole


Loupameth a écrit:

Loupameth qui regardait la scène compris tout de suite le pourquoi de l'évanouissement , il comprenait les raison penser donc ce n'est pas rien un mariage , prendre un engagement à vie c'est pas une mince affaire sa vous remue l'intérieure .
Etant persuadé que ce n'était que passager il ce mit à pensée , lui aussi ,dans quelques mois il ce présenterait a l'église avec sa tendre et douce aimé pour faire le même engagement ,il soupir et attend ce grand moment qui sans nul doute sera la aussi très fort en émotions .


Damejeanne a écrit:

Damejeanne vient d'arriver à Tarbes. Elle n'aime guère trainer en taverne, seule et décide donc de faire le tour de la ville.
Son instinct la pousse à visiter la cathédrale. Son amie Bourrike est archidiacre de la belle ville et elle le sait, peut être va t elle avoir l'occasion de la revoir ?

Comme si le ciel répondait à ses voeux, l'église est remplie et là, au pied de l'autel, un jeune couple très ému échange des voeux devant une archidacre probablement un peu surprise de s'entendre nommer "monseigneur"
Jeanne ne peux s'empêcher d'émettre un petit gloussement amusé aussitôt stoppé par le regard furibond que lui lance l'homme auprès duquel elle vient de se glisser espérant prendre part à la cérémonie.
Elle murmure un petit "pardon..mais cet archidiacre est... une femme à en juger par ses attours !"
et prend aussitôt une pose recueillie , plus de circonstance en ces lieux saints.


Ptitefleur2006 a écrit:

Fleur sentit le bras de Faross la retenir... L'émotion avait été trop forte. Elle rouvrit les yeux souriante et posa sa tête sur l'épaule de son fiancé. Sentant les regards tournés vers elle, elle se ressaisit au comble du bonheur et adressa ces quelques mots.

Mes chers amis, ce n'est rien, juste une petite faiblesse dûe à la grande émotion que me procure la joie de devenir la femme de cet homme merveilleux. J'avoue que si un plus grand bonheur devait arriver, je ne saurai à quoi il ressemble... tant cet instant présent est magique pour moi.

Puis se tournant vers l'archidiacre, Fleur continua :

Monseigneur, je suis désolée de vous avoir fait des frayeurs, mais je me sens beaucoup mieux, vous pouvez continuer.


Bourrike a écrit:

La cérémonie pouvait donc reprendre.

Continuant la phrase interrompue :

"Maintenant, par les pouvoirs qui me sont conférés par la Sainte Eglise Aristotélicienne, je fais de vous mari et femme. Puisse votre amour rester pur de toute tentation extérieure, jusqu’à ce que Dieu vous rappelle à Lui. Que Dieu vous bénisse !"

Se tournant vers Dame Telya :

"Je Te demande, à Toi notre créateur de bénir à travers moi, ces alliances, signes du lien qui unira Fleur et Faross à travers le temps et la matière dans un même mouvement parfait vers l’Amitié vraie."


Le temps que l'échange des anneaux se fasse, la mariée semblait de plus en plus radieuse.

Un dernier signe de bénédiction puis "Vous pouvez aller en paix, je vous invite tous à venir féliciter les jeunes époux"


Faross a écrit:

Faross prit alors tendrement le visage de son épouse dans ses mains et déposa un doux baiser sur ses levres.

Il se sentait bien, heureux d'etre pres d'elle .

''Merci pour cette cérémonie monseigneur, c'était parfait !''

Et merci à vous toutes et tous de votre présence, cela nous touche au plus haut point !




Vever a écrit:

mais de rien
c'etais une tre belle ceromonie


Ptitefleur2006 a écrit:

Fleur était radieuse, nul doute ne se faisait dans l'esprit de tous ceux présents en la Cathédrale. Aux mots prononcés par Monseigneur Bourrike les déclarant mari et femme et après l'échange des joncs, Faross vint déposer un baiser sur ses lèvres.
Elle lui murmura :
"Je t'aime mon ange..."

Se tournant vers l'assistance :

Mes chers amis, je vous remercie une nouvelle fois de votre présence ici, en ce jour magnifique, empli d'amour et de joie. Cela nous touche énormément. Nous vous convions tous en notre demeure pour continuer cette fête.
Monseigneur, je vous remercie de nous avoir uni. Nous ne manquerons pas à nos devoirs aristotéliciens ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.royaumedulavabo.com
Fleur
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 40
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Cérémonie de mariage de Fleur et Faross - 20 juin 1457   Lun 2 Nov - 13:48

Bushiro a écrit:
Citation :




Certificat de mariage.

    Nous, Shaka Bushiro de Bousquet sur Thoré, Évêque de Tarbes, Nonce Honoraire du Béarn, Archiviste Théologien de l'ordre Cistercien, Prêcheur, devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote, déclarons que :


    La destinée de la Dõna Fleur dict Ptitefleur2006 fut liée à celle du Sieur Faross, Baron de Quingey en recevant le sacrement du mariage Le vingtième jour du mois de Juin 1457 en la cathédrale Sainte Nitouche de Tarbes. L'officiante était Sœur Bourrike et cet évènement figurera à vie sur les registres du Diocèse de Tarbes.


    Puisse Aristote guider vos pas


Fait à Tarbes, le Premier jour du mois de novembre, de l’an de grâce 1457.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.royaumedulavabo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cérémonie de mariage de Fleur et Faross - 20 juin 1457   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cérémonie de mariage de Fleur et Faross - 20 juin 1457
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MARIAGE] Cérémonie { Tous les invités }
» [MARIAGE] La cérémonie [Pv June, Aerandir, Callista]
» Mariage virtuel...
» Mariage de Tritium et Selina qui aura lieu le samedi 28 avril.
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie de Quingey :: Les alentours du chateau :: Le parc-
Sauter vers: