Baronnie de Quingey

RP RR
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelles à sa famille à ses amis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fleur
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 40
Localisation : Pau

MessageSujet: Nouvelles à sa famille à ses amis   Sam 19 Sep - 16:16

Fleur n'avait guère pris la plume depuis quelques temps, elle avait besoin de renouer le contact avec sa famille qu'elle adorait et qui lui manquait terriblement en ce moment. Elle ne pouvait guère prendre la route mais le fait de pouvoir leur adresser une missive lui réchauffait le coeur. Elle aimerait tant les avoir auprès d'elle en cette terrible épreuve. Au lieu de cela, elle se plongeait tête la première dans le travail pour oublier ses soucis... était-ce bien raisonnable? À vrai dire, elle ne le pensait pas... mais que voulez-vous, Fleur restera fidèle à elle-même, imprévisible et généreuse, offrant son temps et son expérience sans rien demander en retour.

Elle prit donc sa plume et commença à écrire à sa soeurette Gwen, qui l'avait assisté pour la naissance d'Erwann... quelle chance de l'avoir eu à ses côtés à ce moment-là.


Citation :
*missive envoyée à Gwen*

Dans sa lancée, elle écrivit une longue lettre à Ikaz qu'elle savait avoir retrouvé le goût de vivre grâce à une demoiselle... elle aimerait tant la connaître... mais l'éloignement posait quelque peu un problème. Elle repensa au poème de son frère et à sa gravure... elle les conservait si précieusement.





Fleur écrivit donc une lettre à son frére tant aimé.

Citation :
Bonjour mon cher frérot adoré,

Dire que tu ne me manques pas serait un euphémisme. Je regrette de ne pas prendre ma plume plus souvent pour correspondre avec toi. Sais-tu que j'ai conservé le poème que tu m'avais écrit ainsi que la gravure représentant notre famille? Je le lis bien souvent... vous me manquez tellement les Gronchon.

Il s'est passé tellement de choses depuis mon départ de Pau. Le bonheur enfin trouvé semble me fuir depuis notre emménagement à Dole, la capitale franc-comtoise. Le voyage de noces avec Faross s'est superbement bien passé. Je porte d'ailleurs le fruit de celui-ci en moi. Cher frérot tu vas devenir une deuxième fois tonton, enfin une troisième fois en comptant Aurore, ma fille adoptive.

Toutefois, l'annonce de ma grossesse est tombée en même temps que le jour où mon époux a perdu conscience. Il se bat entre la vie et la mort, n'étant pas revenu à lui depuis le 25 août. Je l'ai fait porté au Monastère pour que les meilleurs soins lui soient prodigués, les médicastres m'ayant ordonné le repos absolu si je ne voulais pas perdre notre enfant.

Tu me connais frérot, je ne peux guère rester en place quand je suis triste, il faut absolument que je demeure active pour ne pas me laisser succomber à la douleur. À quoi pensent ces médicastres en m'ordonnant de rester allongée du matin au soir, du soir au matin, ils sont fous ou quoi? Ils veulent ma mort?

À leur insu, je me suis proposée au poste d'ambassadrice ayant en charge les relations avec le Béarn. Ce Comté que j'ai aidé à construire, je le porte toujours dans mon coeur... mais que veux-tu les fauteurs de troubles, l'incompétence d'Eugénie qui a plongé le Béarn sur une mauvaise pente où trésorerie dans le rouge et guerre civile étaient les maîtres mots. J'espère que le règne de Caro comme Comtessa le remontera. J'ai confiance en elle, elle saura nous redresser la situation haut la main.

J'ai appris qu'une demoiselle avait su te redonner ta joie de vivre, j'espère la rencontrer pour la remercier de refaire sourire mon frérot que j'aime tant.

J'espère que vous viendrez me visiter à Dole, car vois-tu si je pose un pied en dehors de la ville... j'ai toute une horde de gardes et de médicastres qui me font revenir sur mes pas. Mon époux semble avoir pris des dispositions à mon insu pour veiller sur moi... mais il me manque tant, comme vous me manquez tous.

J'aurai tellement besoin de votre réconfort mais si loin c'est pas facile, je l'avoue.

En attendant de tes nouvelles, frérot que j'adore,

Je t'embrasse bien tendrement.

Fleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.royaumedulavabo.com
Fleur
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 40
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Nouvelles à sa famille à ses amis   Sam 19 Sep - 16:46

Mahé était de retour en Béarn... elle venait de l'apprendre... Pourquoi tous ses amis et sa famille avaient décidé de rentrer alors qu'elle venait de quitter le Comté cher à son coeur? Décidément, la vie était bien étrange. Fleur prit donc sa plume et écrivit une missive à son ami.

Citation :
Bien le bonjour cher ami,

Il semble que le tems passe inoxérablement et que ce dernier nous joue des tours en faisant défiler les jours sans que nous nous en rendions compte. Comme tu peux le constater, j'ai fini par revenir sur ma décision de me laisser dépérir. Un homme a su me tenir le bec hors de l'eau et m'apporter tout le bonheur dont j'avais besoin, il s'agit de Faross... seulement voilà, nous sommes jeunes mariés, depuis presque trois mois maintenant et depuis notre emménagement à Dole, la capitale franc-comtoise, un mal inconnu s'est emparé de lui. Il est tombé dans l'inconscience depuis presqu'un mois, le jour où j'apprenais que je portais en moi, le fruit de notre amour conçu durant notre voyage de noces. Je l'ai fait porté au Monastère pour que les meilleurs soins lui soient prodigués. Je pris chaque jour Aristote pour qu'il permette à mon époux de voir grandir son enfant... mais les jours passent et le pessimisme m'habite de plus en plus. Les médicastres m'ont ordonné le repos absolu et de rester allonger du matin au soir et du soir au matin. Tu me connais, non? L'immobilisme et moi cela fait deux.

Je me suis donc proposée au poste d'ambassadrice ayant en charge les bonnes relations avec le Béarn, le Comté que j'ai pu aider à construire et qui a subi ces derniers mois les pires infamies au lieu de travailler sereinement à sa prospérité. Il y a 4 mois de cela, j'étais conseillère comtale béarnaise. J'ai failli devenir Comtessa mais ce fut Eugénie de Varennes, dite Ingénue, car mon cher et tendre époux avait oublié de voter, mais je ne désirai point cette couronne. Je désirai seulement éviter que l'incompétence d'Eugénie plonge le Béarn dans le rouge et la guerre civile. Comme tu as pu le constater, car j'ai appris ton retour sur les terres béarnaises il y a peu, des chamailles, une course au pouvoir se sont fait sentir, alors que les quatre mois de règne d'Eugénie avait déjà fait le plus grand mal au Comté béarnais et qu'un gros travail de reconstruction était à mettre en branle. Heurement, la situation semble s'être calmée et ce 4ème tour a vu l'élection de la Comtessa en la personne de mon amie Caro.

Les trois prétendantes au titre étaient tout à fait capable de relever le défi... seulement, Azi, mon ancienne coéquipière LDB déteste les polémiques et sa gêne de parler en public font qu'elle a préféré céder sa voix à Caro, et je la comprends. Il semble que le titre soit maudit en Béarn, j'espère que Caro nous prouvera le contraire. Elle a toutes les qualités pour être une bonne Comtessa, son franc parler, sa droiture et son honnêteté sont autant de qualités qui la qualifient. Elle n'a pas peur de prendre des mesures impopulaires si c'est pour le bien du Comté et de son peuple.

Dommage qu'Ica ait autant changé...je croyais en son amitié mais sa volonté d'accéder au pouvoir à tout prix en trahissant le parti avec lequel il a pu entrer au Conseil, font que la déception m'habite actuellement.

Quand j'ai vu ce que devenait le Béarn, alors que je m'étais battu, en tant que CaM puis en tant que conseillère comtale, pour en faire une terre où il fait bon vivre, je dois avouer que l'envie de quitter m'a prise.

Mon époux, Faross, m'a proposé de voyager... profitant de notre voyage de noces, pour trouver une terre d'accueil. Pour lui faire plaisir, j'ai décidé de poser nos malles à Dole, la capitale franc-comtoise, Comté où il détient sa baronnie, mais comme je te l'ai expliqué... on n'a guère pu profiter de notre installation, puisqu'il combat un mal inconnu, entre la vie et la mort.

Ma famille, les Gronchon, mes amis dont tu fais parti me manquent énormément. J'avoue que je n'ai pas facilité cette situation en m'éloignant du Béarn alors que vous êtes tous de retour, mais c'est la vie comme on dit.

De plus, les médicastres refusent de me laisser voyager... si je pose un pied en dehors de la ville, toute une horde de gardes me font rebrousser chemin... mon époux semble avoir pris ses précautions à notre arrivée à mon insu. J'ai l'impression actuellement, sans lui, de vivre dans une prison dorée. Heureusement, je peux me ballader à la Chancellerie et je viens d'adhérer au parti d'Epsonstylus une amie.

Je te laisse sur ces quelques nouvelles. Si tu as l'occasion un jour, viens me rendre visite, voici l'adresse de notre château à Faross et moi :

http://fleurdefaross.forumactif.com/forum.htm

Je t'embrasse tendrement, cher ami.

Fleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.royaumedulavabo.com
Fleur
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 40
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Nouvelles à sa famille à ses amis   Sam 26 Sep - 15:32

Fleur passait ses journées à se changer les idées dans la taverne franc-comtoise à jouer aux différents jeux proposés... juste pour ne pas être seule. Bien entendue, elle ne buvait rien d'autre que du lait... Seulement, elle s'alimentait très peu au grand damne de son amie, Dame Éléonor. Rien ne passait, comment pourrait-elle s'alimenter alors que son cher époux était entre la vie et la mort? Pourquoi Aristote lui faisait subir cette épreuve? Qu'avait-elle fait d'incorrect dans sa vie, mis à part survivre pour ne pas sombrer? Elle en était là de ses tergiversions quand un pli lui arriva. Un sourire illumina son visage, il s'agissait de son frère bien aimé.

Citation :
Expéditeur : Ikaz
Date d'envoi : 2009-09-21 11:14:11
Chère sœurette, tu ne sais pas combien ça me rend heureux et en même temps m'attriste ta lettre;
Je suis heureux de te lire et avoir des nouvelles de toi , et encore très ému de savoir que je suis de nouveau tonton.
Mais triste de ne pas pouvoir la prendre dans mes bras, et et encore , que tu sois loin de Tarbes, tu me manques énormément, et j'aurai souhaité avoir des ailes là tout de suite et venir te rejoindre tout de suite. je m'inquiète un peu et je me sens impuissant a cause de la longue distance, j'en ai parlé avec Delphine ma nouvelle dulcinée, et elle veut bien m'accompagner un jour pour venir te rendre visite, je ne saurai par contre dire quand exactement, parce que je vient tout récemment de postuler pour porter l'uniforme de l'armée du Bearn et j'attends toujours le second test, je te dirai pour la suite.
Ma petite fleur adorée, prends soin de toi je pense fort fort fort à toi, et j'espère à très bientôt, j'ai hâte de te voir .

ton frère qui t'aime beaucoup Ikaz.

Enfin des nouvelles familiales, ils lui manquaient tous, et encore le mot était bien faible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.royaumedulavabo.com
Fleur
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 40
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Nouvelles à sa famille à ses amis   Lun 7 Déc - 13:30

Fleur reçut une bien triste nouvelle... celle de la mort de son premier amour et père de son fils Erwann...
Citation :

Expéditeur : Aloysius_whace
Date d'envoi : 2009-12-06 17:29:10
bien le bonsoir.
Je suis maitre Julois, notaire en Béarn.
J'ai le regret de vosu informer que le vieil Aloysius_whace est mort ou sur le point de l'être. Si vous faites parti de sa famille sachez qu'il ne laisse que des dettes et trois bouteilles d'Esprit Vert. L'un n'allant pas sans l'autre je doute que vosu souhaitiez les recupérer.

Respectueusement
Maitre Julois

Elle prit sa plume pour savoir ce qui en était exactement.

Citation :
Bonjour Maître,

Je suis vraiment attristée par la nouvelle que vous m'apprenez. Messure Aloysius Whace était le père de mon petit Erwann et j'aurai souhaité que tous deux se connaissent. Je vais devoir conter à mon fils quand il sera en âge de comprendre que son papa a rejoint le Très-Haut. Vous dites que Messire Aloysius avait des dettes? et des bouteilles d'esprit vert? Faites les moi connaître afin que je voye si je suis à même de les lui régler... quant aux bouteilles, ce trésor vert si c'est possible, j'aimerai en recevoir quelques unes.

J'avais beaucoup d'estime et d'affection pour ce vieillard. La renommée de leur taverne avec Messire Mista n'était plus à faire. Je suis heureuse d'avoir fait partie de la troupe des Joyeux Alcooliques, tant de souvenirs gravés en mon coeur. Mais les bonnes choses ont une fin comme on dit.

Savez-vous si des funérailles ont eu lieu ou vont avoir lieu, j'aimerai m'y rendre et lui rendre un dernier hommage... après tout, l'époque où il m'appelait sa Rose n'est pas si lointaine...enfin, j'ai un adage aujourd'hui car mon passé me fait quelque peu souffrir ces derniers temps :

Ne pleurez pas votre passé car il s'est enfui à jamais.
Ne craignez pas votre avenir car il n'existe pas encore.
Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais...

Si jamais les funérailles ont eu lieu, j'espère qu'il a été enterré décemment... et que la gravure "Bonne houle, bon vent Cher Al, les Joyeux alcooliques ne vous oublieront jamais!" pourra y être ajoutée de ma part.

Bien à vous

Fleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.royaumedulavabo.com
Fleur
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 40
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Nouvelles à sa famille à ses amis   Lun 7 Déc - 13:34

Les nouvelles pleuvaient en cette journée. Sa filleule adorée et sa soeur lui donnaient signe de vie... cela faisait si longtemps qu'elles ne les avaient vu ou lu.

Citation :
Expéditeur : Myrddhin
Date d'envoi : 2009-12-06 14:10:29

Bien le bonjour gente marraine!!!

Enfin quelques minutes pour t'envoyer un pigeon, Chop-Suey a depuis peu rejoint ses ancêtres, au paradis des pigeons, voici donc Guenièvre(une de ses filles!), qui bien qu'assez jeune pour un volatile, n'en est pas moins très consciencieuse, enfin, je l'espère, c'est son premier vol�hi!hi!hi!
Nous verrons bien!
Je t'avoue, que notre retour à tarbes a été assez mouvementé, Laïla ne s'y plaît pas et nous songeons à partir!

Il n'y a pas de nouveaux peuplements, alors nous allons essayer de vendre nos biens, voire de passer niveau 3, selon ma fortune!

Enfin, j'espère que vous allez tous bien!
J'ai appris que Faross avait disparu!
Décidément, nous pouvons dire que la fuite est le seul moyen de communication des hommes par les temps qui courent!!!!`

Je te souhaite beaucoup de courage, et j'espère que nous aurons l'occasion de nous revoir d'ici peu!

J'avoue aussi qu'HRP, je n'ai point trop de temps pour assumer de charge ici, mais bon, je reste en vie tout de même en attendant le temps du renouveau!!!

Nous vous embrassons bien fort

myrdou, Laïla


Citation :
Expéditeur : Gwen_de_bulette
Date d'envoi : 2009-12-06 16:24:13
kikoo mon rhodo,

que de peurs j'ai eu... j'attendais d'avoir des nouvelles d'hooks pour lui demander s'il avait de tes nouvelles. Comment vas tu? As tu accouché? Racontes moi tout!

gros bisous

Gwen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.royaumedulavabo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelles à sa famille à ses amis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelles à sa famille à ses amis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit Harfang recherche une famille ! Et des amis aussi !
» Les amis sont la famille qu'on se choisit.
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» [Terminé]On peut considérer ses amis comme sa famille. [Riku Anderson / Kerian Sabishisa]
» Les amis sont la famille qu'on se choisit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie de Quingey :: Le chateau :: Le premier étage :: Le bureau de Fleur-
Sauter vers: