Baronnie de Quingey

RP RR
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelles à la sauce béarnaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fleur
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 40
Localisation : Pau

MessageSujet: Nouvelles à la sauce béarnaise   Dim 2 Aoû 2009 - 14:09

Fleur se tenait au courant des dernières nouvelles béarnaises et une copie de la déclaration du peuple béarnais représenté par Messires Allaume de Niraco et Eriadan de Wolback lui parvint de manière anonyme, tout comme la lettre qu'ils avaient adressée à la Comtessa Eugénie de Varennes.

Citation :








Citation :
A l'attention d'Eugénie de Varenne,
Comtesse Usurpatrice du trone du Béarn,
Qu'il soit sue de tous les Béarnais et Béarnaises libres,


Eugénie,
Puisque c'est comme cela que l'on vous nomme, vous n'êtes pas sans savoir que nous avons de notre propre initiative envoyé missive à la Grand Maistre de France, ainsi qu'à la Pairie de France, les informant que la Comtesse du Béarn n'avait pas déposé ses allégeances à la Couronne de France dans le délais imparti. Vous n'êtes pas sans savoir que vous avez quatre jours après votre élection pour faire vos allégeances en salle du trône Parisien, sans quoi la loy, qui est une loy Royal, que je joins à cette lettre vous déclare de facto usurpatrice et traitresse à la Couronne de France, de surcroit, traitresse à la Couronne Béarnaise. Voici le texte de loy en référence dont vous Comtesse du Béarn garantes de l'ordre et du respect des loys :

Citation :
" Des hommages et allégeance des Duchés et Comtés

La reconnaissance des membres d'un Conseil Ducal ou Comtal ne suffit pas à légitimer dans leurs fonctions les Ducs, Comtes, Gouverneurs ou Régents.
Cette reconnaissance n'est que le reflet de la proposition des Conseils à Sa Majesté le Roy de France, quant à la personne qui dirigera leur Duché ou Comté.

Pour estre reconnu par Nostre Très Aristotélicien Souverain et pouvoir agir en tant que tels, les Ducs, Comtes, Gouverneurs ou Régents, doivent au préalable l'hommage au Roy (pour le Domaine Royal) ou l'allégeance à la Couronne de France (pour les Provinces).
Libre à Sa Majesté le Roy de France de les reconnaistre ou pas dans ces fonctions Ducales ou Comtales.

Toute personne ne remplissant pas ses devoirs d'hommage et d'allégeance dnas les quatre jours suivant sa reconnaissance par son Conseil Ducal ou Comtal, et prétendant néanmoins aux titres de Duc, Comte, Gouverneur ou Régent, se rendra coupable des délis d'Usurpation de Titre et de Haulte Trahison, et verra invalidées toutes les décisions qu'elle aurait pu prendre durant cette période d'usurpation.

Ce devoir d'hommage ou d'allégeance, d'ores et déjà appliqué, est rappelée par la présente,
Qu'on se le dise !

Le Roy d'Armes, « Montjoye », a escrit,
La Pairie a ratifé.

Faict le douzième de Juin de l'an de Pasques Quatorze Cent Cinquante cinq. "



Passé le délais des quatre jours, vous êtes déclaré de facto traitresse, or il vous a fallu 2 jours après votre nomination pour faire vos allégeances, hors ce que vous n'avez pas comprit, c'est qu'il y a des loys à respecter, des loys qui ont été faites pour être respecté, des loys Royales de surcroit, qui sont largement au dessus de votre pouvoir, largement au dessus de sur quoi vous avez le droit de vous asseoir.

La Pairie vous a fait une largesse, mais la Pairie n'est pas la pour cela, elle est la pour appliquer le droit Royal et local, vous ne méritez plus votre couronne.

Sans parler de la couverture que la Comtesse a donné à Dishajo, Orthézien qui accusait mon frère de traitrise durant les élections Comtales, ce même homme qui il y a une semaine à quitter le Béarn avec 3000 écus de la Mairie d'Orthez, Eugénie de Varenne était au courant de ce manège, Dishajo est un proche conseiller à elle, elle voulait même le faire intégrer Be Bearn, je joins ici un courrier reçu de ce traitre me narguant de ce qu'il avait fait. Notre Comtesse n'a rien fait pour le poursuivre alors qu'il lui avait explicitement dit qu'il avait piqué 3000 écus dans notre Comté, rien pas un petit doigt levé pour faire quoi que se soit !

Et voici de quoi prouver mes dires, de quoi être en colère.... :

http://nsa07.casimages.com/img/2009/07/24/090724055356783180.jpg
http://nsa08.casimages.com/img/2009/08/02/090802113025901071.jpg
http://nsa07.casimages.com/img/2009/08/02/090802113106354315.jpg

Pour finir, parlons de notre beau Comté, depuis que vous êtes arrivé au pouvoir vous avez détruit l'économie Béarnaise, vous êtes arrivé le 15 mai 1457, les caisses comptait alors un solde de plus de 8000 écus, à ce jour de votre mandat nous en sommes à moins 5000 écus, sans compter les 5000 écus qui appartiennent à Paddy_Versifiet qu'il a prêtait pour que se ne soit pas la faillite total, comment l'économie a t-elle pu se dégrader autant depuis que vous avez prit le pouvoir ? Nous vous accusons de mauvaise gestion.
Sans parler de la fois où nous sommes arrivé à une étoile de prestige, tout simplement pourquoi ? Parce que Dame Eugénie de Varenne dans son extrême laxisme avait oublié le prestige !!


Et pour finir dernière en date, l'armée Béarnaise a attaqué lors de la trêve dominicale, quel honte sur le Béarn, non respect du dogme Aristotélicien, non seulement le concordat et votre baptême ne sont toujours d'actualité, mais en plus de cela vous avez permis un tel acte ? Une telle chose sur notre terre ? Honte à vous !

Comment peut on être aussi négligeant en étant une Comtesse ? Et encore nous vous passons le reste de vos bourdes au conseil....

C'est pourquoi au nom de l'armée Vae Victis et des intérêts du peuple Béarnais, nous vous déclarons, Eugénie de Varenne, usurpatrice et traitresse à la Couronne Béarnaise.

C'est pourquoi en ce jour nous marchons sur vous Eugénie avec l'armée Vae Victis et vous demandons de faire reddition sans brandir les armes dans l'intérêt du peuple que vous avez trompé, nous ne vous suggérons pas d'envoyer au front vos hommes, nous sommes assez fort pour en découdre avec votre armée, et il n'est pas dans l'intérêt de chacun dans arrivé la, la simple chose que nous demandons est votre démission du trône du Béarn à compter de ce jour, sans délais.

Sans quoi, si nous n'avons pas eu de réponse à partir de ce soir, nous marcherons sur la cité Paloise pour vous sortir nous même du château et vous trainer en procès pour Haute Trahison comme la Loy le prévoit. Nous ne vous laisserons pas insulter le peuple Béarnais une nouvelle fois.

Il est demandé aux soldats de l'Ost Béarnais de déposer les armes immédiatement, sans prendre part au combat, nous vous demandons de ne pas suivre la Comtesse Eugénie dans la folie meurtrière dans laquelle elle vous mènera.

A savoir que toutes les personnes osant prendre les armes pour aider et combattre au côté de la félonne Eugénie seront considéré comme traitre au peuple, au Comté du Béarn et à notre Roy et seront donc pourchassé.

Ceux ayant prit les armes pour aider la félonne mais qui feront reddition avant que la tête blonde couronnée ne tombe auront grâce et ne seront pas tué.


Per lo Béarn !!!!

Alleaume de Niraco, Eriadan Wolback, Madg
Co-Général de L'armée Vae Victis.


Elle avait appris alors que l'armée béarnaise n'avait pas respecté la trève dominicale. Une bouffée de colère la prit. Ce n'était pas dans ses habitudes, mais tout ce qui se trouva sur son bureau se retrouva projeter à quelques mètres de là!

Quellle bande crétin! pensa-t-elle... non contents de mettre à mal le Comté, ils en viennent à violer la trève domimicale. L'église ne va pas tarder à se mêler de cette histoire... La guerre semble inévitable on dirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.royaumedulavabo.com
Fleur
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 40
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Nouvelles à la sauce béarnaise   Dim 2 Aoû 2009 - 19:10

La belle se calma. Elle n'avait pas envie que ces abrutis viennent lui gâcher l'existence par leurs conneries. Elle était en train de remettre tout en ordre dans son bureau, quand on frappa à la porte.

"Entrez!"

Elle vit Dame_Eleonor entrée, portant un pli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.royaumedulavabo.com
Élie

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles à la sauce béarnaise   Dim 2 Aoû 2009 - 19:20

Dame Éléonor venait de réceptionner un pli. Elle ne connaissait pas la provenance, mais la couleur du pli semblait indiquer qu'il se passait de drôles de choses. Elle vit le nom de sa maîtresse sur l'endos... et se précipita pour lui remettre.
Elle se dirigea donc vers le bureau de la baronne sans plus attendre. Elle cogna trois petits coups fermes à la porte, signe convenenu avec Dame Fleur lorsqu'il s'agissait d'une affaire urgente.


"Entrez!" entendit-elle de la bouche de sa maîtresse.

Dame Eleonor entra et dit ces quelques mots en remettant la missive à sa maîtresse :


"Madame, je suis confuse de vous déranger ainsi mais un pli portant votre nom est arrivé et vu sa couleur, j'ai jugé préférable de vous le remettre de suite. J'espère avoir bien fait et que vous saurez pardonner mon geste."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 40
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Nouvelles à la sauce béarnaise   Dim 2 Aoû 2009 - 21:15

Fleur écouta sa gouvernante qui était d'ailleurs plus une amie qu'autre chose et se retint tant bien que mal de rire à ses dernières paroles. Elle prit le pli avant de répliquer.

"Diantre! Elie voyons! Depuis quand vous me dérangez? Vous êtes toujours la bienvenue icilieu alors arrêtez d'être si cérémonieuse avec moi, vous savez parfaitement que cela m'exaspère au plus haut point!, dit-elle d'une voix qui se voulait sévère, mais dont elle savait qu'Elie ne serait pas dupe.

-Bien Madame, comme vous voudrez Madame!

-Élie!!!!! Dois-je me fâcher une bonne fois pour toutes?
lui fit Fleur en saisissant un coussin et tentant de lui envoyer en pleine face mais sa gouvernante venait de disposer en riant, la porte se refermant sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.royaumedulavabo.com
Élie

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 01/08/2009

MessageSujet: Re: Nouvelles à la sauce béarnaise   Dim 2 Aoû 2009 - 21:30

Fleur lui faisait le même sermon chaque fois qu'elle usait du protocole et le suivait. Cela l'amusait au plus haut point. Aussi, elle lui répliqua une phrase non moins cérémonieuse.

"Bien Madame, comme vous voudrez Madame!"

Elle suivit le regard de sa maîtresse, enfin plutôt de son amie, sa main leste saisit un coussin. Aussi rapide que l'éclair, Élie fit une révérence, ouvrit la porte et s'éloigna en riant... Elle entendit les dernières paroles de Fleur : "Élie!!!!! Dois-je me fâcher une bonne fois pour toutes?" et le bruit d'un coussin qui s'écrasait contre la poste qui venait de se refermer.

"Ouf je l'ai échappé belle!" pensa-t-elle en s'éloignant d'un bon pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fleur
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 40
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Nouvelles à la sauce béarnaise   Dim 2 Aoû 2009 - 21:41

Décidément sa gouvernante la connaissait fort bien et elle était plus rapide qu'elle à agir sans même attendre la réaction.
Fleur partit donc d'un grand éclat de rire, quand le coussin s'écrasa sur la porte qui venait de se refermer. Elle se laissa ensuite tomber dans un des fauteuils proche de la fenêtre, la missive toujours en main. Elle l'examina fort attentivement. Le pli était rouge scellé aux couleurs du Béarn... donc sans nul doute c'était des nouvelles du Comté, mais pourquoi diantre l'identité de son auteur n'apparaissait nul part. Étrange!

Sans plus attendre, elle ouvrit le pli et la lut attentivement.


Citation :
Missive Épiscopale au Béarn





À l’attention des citoyens du Comté du Béarn


Nous, Navigius di Carrenza, Grand Aumônier de France par la volonté de Sa Très Aristotélicienne Majesté Lévan III de Normandie, Archevêque Métropolitain d'Auch par la grâce de Dieu et la volonté manifeste de l'Assemblée Épiscopale de France, prenons aujourd'hui la plume le coeur empli de tristesse et de crainte suite aux nouvelles que nous recevons du Béarn et aux faits que nous voyons lors de notre voyage en cette belle contrée.


  • De la trêve dominicale

    Qu’il soit sû que la trève dominicale concerne les actions entreprises le dimanche, trouvant leur dénouement dans la nuit du lundi. Ainsi donc, toutes actions violentes entreprises le dimanche se verront durement sanctionnées par la Sainte Église Aristotélicienne et Romaine. Nos clercs veilleront au respect de cette trêve, toute violation étant sera sévèrement punie et les acteurs passibles de procès devant l’Officialité Épiscopale d’Auch.

  • De la rébellion armée

    Qu’il soit sû que la Comtesse Eugénie de Varenne est comtesse du Béarn de droit et en toute légalité. Son allégeance au Roy de France a été acceptée et elle est reconnue par Paris comme étant la Comtesse Légitime du Béarn. Toutes personne remettant en doute cette affirmation s’élève non seulement contre le bon droit, mais aussi contre l’avis de Sa Très Aristotélicienne Majesté, Lévan III de Normandie.

    Plus encore, nous avons, lors de nos quatres mandats successifs lors de la fondation du Béarn suite à sa libération, instauré un respect fort des institutions. Nous sommes extrêmement déçus de voir aujourd’hui que plutôt que de se quereller par les mots et par l’urne, les béarnais en sont à prendre les armes, à jeter leur comté dans les affres de la sédition et de la guerre. Soyez conscient qu’une telle guerre provoquera des morts, des orphelins et des pleurs. Cette guerre ne se déroulera pas dans un lointain comté, elle se déroulera dans vos domaines, vos enfants la verront.

  • D’une possible agression contre la Catalogne

    Qu’il soît sû que l’agression sauvage d’une autre région ne constitue en rien un remède pour une mauvaise gestion financière. L’on ne peut reporter notre problème sur un autre comté qui aurait lui fait bonne gestion. Qui plus est, attaquer la Catalogne ne fait pas que placer le Béarn dans l’embarras mais bien le Royaume de France en entier. Il est très peu sage de se lancer dans une telle entreprise, qui plus est, les catalans sont vos frères dans la foy. Nous pensions que le Béarn avait appris à ses dépens combien funestes les entreprises d’agressions pouvaient se révéler suite à la retraite gasconne.

  • D’une médiation proposée par la Saincte Église Aristotélicienne et Romaine

    Avant que le fer ne morde la cher, commettant l’acte irréparable, nous offrons de réunir en notre Archevêché à Auch les responsables du gouvernement comtal béarnais et les dirigeants de l’armée Vae Victis afin d’éviter au Béarn l’embarras d’une guerre civile ou d’aggression. Qu’il soit sû que l’Église Aristotélicienne est toute disposée à travailler de pair avec les différents intervenant pour trouver un dénouement pacifique à cette triste saga.


Demeurons uni à vous par la Foy Véritable

Aristotéliquement vôtre,

Navigius di Carrenza,
Grand Aumônier de France
Archevêque Métropolitain d'Auch



Faict à Tarbes le 2e d’Août de l'an de grâce 1457

En fait, il s'agissait d'une copie de la missive provenant de l'Église concernant les évènements qui se produisaient présentement en Béarn. Monseigneur Navigius semblait prendre la défense de la Comtessa qu'il disait légitime et l'attaque de cette nuit n'entravait pas la trève dominicale, puisque s'étant produit peu de temps avant minuit. Nous étions donc encore le samedi, tard dans la nuit. Intéressant cette remarque. Perdue dans ses réflexions, elle n'entendit pas son époux entrer et encore moins se rapprocher d'elle... son regard semblait fixer l'horizon, cherchant une explication à tout ce cirque béarnais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.royaumedulavabo.com
Faross
Admin
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 51
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Nouvelles à la sauce béarnaise   Lun 3 Aoû 2009 - 20:02

Faross croisa la gouvernante qui sortait précipitement du bureau de son épouse , le salua et partit un joli sourire au coin des levres

Elles ont encore du se chamailler ces deux la....

Il pénétra dans le bureau de fleur. il la vit le regard dans le vide, une missive à la main...

Il s'approcha d'elle, vint se placer derriere elle et l'enlaca tendrement..


que se passe t il mon ange? tu as l'air soucieuse et pensive..

elle lui tendit la lettre qu'il lut calmement....

Effectivement, cela n'augure rien de bon...et cette reunion ne debouchera sur rien je pense.... Ils sont tous trop con pour s'entendre....surtout le pseudo pouvoir en place..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fleurdefaross.forumactif.com
Fleur
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 40
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Nouvelles à la sauce béarnaise   Lun 3 Aoû 2009 - 20:31

Fleur sursauta quand son époux lui demanda ce qui se passait, la trouvant soucieuse et pensive. En fait, elle était heureuse de le voir mais ne s'y attendait pas le moins du monde, surtout qu'elle ne l'avait pas entendu s'approcher d'elle.

"Rien de bien grave, mon amour, enfin je l'espère. J'ai reçu des nouvelles du Béarn, de manière anonyme, sur les différents évènements qui s'y passent actuellement. J'ai l'impression qu'on souhaite me faire revenir, mais je ne veux pas, pas maintenant. Est-il si difficile de leur faire comprendre que j'ai besoin de passé du temps avec mon époux, de prendre du recul avec la politique avant qu'elle n'entame ma santé mentale? Car y a de quoi devenir fous avec les béarnais! Tiens voici les plis que j'ai reçu. Tu comprendras mieux."

Fleur lui tend les différentes missives. Faross les prend et les lit calmement avant de lui répondre :

"Effectivement, cela n'augure rien de bon...et cette reunion ne debouchera sur rien je pense.... Ils sont tous trop con pour s'entendre....surtout le pseudo pouvoir en place.

-Je ne sais plus quoi penser. Devons-nous craindre la perte totale du Comté ou vivre une guerre comme celle que j'ai connu en Helvétie? J'avoue que savoir mes amis, une partie de ma famille là bas me fait craindre le pire..."
soupira-t-elle tristement avant de se blottir dans les bras rassurants de son époux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.royaumedulavabo.com
Faross
Admin
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 51
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Nouvelles à la sauce béarnaise   Lun 3 Aoû 2009 - 20:39

Il n'aime pas la voir ainsi...il la sent tristre...elle aime tant le bearn..

Allons mon ange , te faire du soucis et souffrir de savoir tes amis vivre ces pénibles moments ne changera rien tu sais...essaies de prendre un peu de distance et ecris quelques missives a tes amis , Oeil de lynx les emmeneras..

s'assoit sur un fauteuil et l'attire sur ses genoux.....elle vient se lover contre lui..quelques larmes coulent sur ses joues...



Pleures si tu veux mon ange , cela te soulagera un peu.. je suis la ...je t'aime..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fleurdefaross.forumactif.com
Fleur
Admin
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 40
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Nouvelles à la sauce béarnaise   Lun 3 Aoû 2009 - 21:05

Des larmes coulèrent le long de ses joues, sans qu'elle n'y prenne garde. Son époux attentionné et n'aimant pas voir son épouse si triste, la prit dans ses bras et entreprit de lui essuyer les yeux.

"Mon ange, je sais fort bien que je ne dois pas souffrir pour eux, car ma présence ne changerait probablement rien, mais j'ai peur de ce qui peut arriver à mes frères ou à mes amis. Tu comprends, les savoir en danger à cause de l'incompétence de la Comtesse ou encore de la bêtise humaine tout simplement me met en colère! Et oui je me sens triste car ils arrivent encore à me toucher avec leurs conneries alors que je suis ici avec toi, l'être que j'aime le plus au monde."

Fleur détourna un instant son regard comme pour s'excuser de lui donner ce spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.royaumedulavabo.com
Faross
Admin
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 51
Localisation : Pau

MessageSujet: Re: Nouvelles à la sauce béarnaise   Lun 3 Aoû 2009 - 21:40

Mon coeur, demandes a ta gouvernante de nous monter ici un petit encas et une bonne bouteille de vin , cela va nous permettre de mieux reflechir et penser a toute cette histoire

lui caresse tendrement le visage tout en sechant ses larmes avec son mouchoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fleurdefaross.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelles à la sauce béarnaise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelles à la sauce béarnaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des nouvelles de Fuveau !
» Nouvelles d'Haiti; ce que les journalistes ne disent pas !
» Haiti : Michel Frost craint de nouvelles émeutes de la Faim
» Rougets sauce au pastis
» [Campagne] Nouvelles règles de campagne ''maison''

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Baronnie de Quingey :: Le chateau :: Le premier étage :: Le bureau de Fleur/Flora-
Sauter vers: